Etats-Unis : le Botox autorisé pour soigner les migraines



Au mois de Juillet dernier la Grande-Bretagne autorisait via une décision de l’Agence de régulation des médicaments et des produits de santé (MHRA) l’utilisation du Botox dans le cadre du traitement de la migraine chronique.

Pour justifier sa décision l’Agence s’était alors appuyée sur les résultats d’une étude menée auprès 1.384 personnes atteintes de migraine chronique. Après 24 semaines de trairement les personnes ayant reçu des injections de Botox avaient 8,2 jours de migraine en moins contre 6,2 pour les personnes ayant reçu un placebo. Au delà de 56 semaines 70% des personnes sous Botox avaient signalé une réduction supérieure ou égale à 50% du nombre de leurs jours de migraine.

Ajourd’hui c’est au tour des Etats-Unis d’autoriser cette utilisation suite à l’aval de la Food and Drug Administration, l’agence américaine du médicament.

Pour mémoire sont concernés les adultes sujets à des maux de tête d’au moins 15 jours par mois, dont 8 jours au moins de migraine.

Le traitement consiste en plusieurs injections de Botox dans les muscles de la tête et du cou, à intervalle de 12 semaines.

Une paralysie étant possible, les autorités sanitaires américaines recommandent aux patients de s’entretenir avant toute injection avec un professionnel de santé.