Octobre Rose : La précarité face au cancer du sein



La précarité face au cancer du sein : la Ligue contre le cancer s’engage aux côtés de TOUTES les femmes

En 2009, 2 343 980 femmes âgées de 50 à 74 ans, soit 53% des femmes concernées, ont participé au dépistage organisé du cancer du sein. Mais de fortes disparités de participation persistent. Et pour cause ! Manque d’accès à l’information, différences de perceptions culturelles, peur du dépistage… Pour vaincre ces inégalités sociales et géographiques, la Ligue contre le cancer organise des actions de terrain partout en France. Et plus particulièrement auprès des femmes en situation de précarité.

Le cancer du sein, 1er cancer féminin

En France, chaque année, on recense environ 50 000 nouveaux cas de cancer du sein. Cancer féminin le plus fréquent, il reste au premier rang des décès par cancer chez la femme, avec plus de 11 000 décès estimés en 2010.

Aussi, le mois d’octobre, spécialement dédié à la lutte contre le cancer du sein au niveau mondial, est l’occasion de sensibiliser à l’importance du
dépistage organisé. Généralisé à l’ensemble du territoire depuis 2004, le programme de dépistage organisé propose gratuitement, à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans, une mammographie à double lecture. Cette double interprétation renforce l’efficacité du dépistage.

Des disparités marquées entre les femmes

Malgré une légère progression l’année dernière, la participation des femmes au dépistage organisé reste encore très inégale selon les régions, les origines et les classes sociales. De nombreux facteurs expliquent cette situation :

– un accès à l’information disparate
– des perceptions culturelles différentes
– une motivation et une disponibilité réduite pour les personnes en situation précaire, pour qui ces actions ne sont pas de première nécessité
– des inégalités d’accès aux dispositifs en termes de proximité géographique
– des disparités économiques.

Pour la Ligue contre le cancer, il est alors nécessaire d’amener TOUTES les femmes à se faire dépister et faire reculer ces inégalités TOUTE l’année.

Vaincre le cancer du sein : une des missions de la Ligue contre le cancer

Via de nombreux projets de recherche sur le cancer du sein

Avec un budget de 34,4 millions d’euros en 2009, la Ligue est le premier financeur indépendant de la recherche contre le cancer. La Ligue vise à susciter des avancées importantes dans le traitement et la qualité de vie des personnes malades en soutenant des projets qui vont de la recherche fondamentale jusqu’au lit du patient.

Parmi les différents projets soutenus par La Ligue contre le cancer :

En recherche clinique

Par exemple, le projet mené par Florence Joly-Lobbedez pour comprendre l’impact de l’artthérapie  sur la fatigue et la qualité de vie des patientes traitées par radiothérapie adjuvante pour le cancer du sein.

En sciences humaines et sociales

Par exemple, un projet conduit par Véronique Christophe doit aboutir à la conception d’un outil, dédié à la détermination de la qualité de vie de la femme jeune atteinte d’un cancer du sein. Mais aussi d’autres projets de recherche sur différents thèmes :
– hormones et cancer du sein
– réparation de l’ADN et cancer du sein
– épigénétique et cancer du sein
– études épidémiologiques
– etc.

Par le biais d’actions de terrain

Présente dans toute la France, la Ligue contre le cancer renouvelle pour cette nouvelle édition d’Octobre rose, des actions terrains. L’ensemble de ses 103 Comités départementaux se mobilise à travers :
– des rassemblements,
– des conférences,
– des activités sportives,
– des spectacles.

Par exemple, pour l’édition 2010 d’Octobre rose, les Comités départementaux de la Ligue contre le cancer mettent en place des actions spécifiques à destination des femmes en situation de précarité.

Ainsi le Comité de Paris de la Ligue contre le cancer ainsi que les acteurs locaux du 19e arrondissement se sont associés afin de mettre en place une action pilote dans le quartier de Flandre : Flandre Rose. Durant tout le mois d’octobre, de nombreux rendez-vous sont donnés dans le 19e arrondissement :  exposition itinérante de photos de femmes et leur témoignage sur le dépistage; ateliers de sensibilisation dans les associations locales; aide à la prise de rendez-vous; stands d’informations avec une exposition et des brochures créées spécialement

D’autres actions de sensibilisation, d’échanges et d’informations seront ainsi organisées partout en France. Pour en savoir plus www.ligue-cancer.net

Autres articles pouvant vous intéresser sur le même thème :

Echographie du sein en mode ductal : dépistage idéal des petits cancers (1-5 mm) par le Docteur Gilles Kern
Nouvelle cible thérapeutique pour le cancer du sein dit « triple négatif » par le Docteur Erard de Hemricourt
L’importance de l’activité physique après un cancer du sein
Effet protecteur de la vitamine D face au cancer du sein par le Docteur Erard de Hemricourt
Détection précoce de certains cancers par la respiration par le Docteur Erard de Hemricourt
La salive comme test de dépistage du cancer par le Docteur Erard de Hemricourt
Dépistage du cancer : en fait-on trop ? par le Docteur Erard de Hemricourt