Extraction d’un rein par le vagin à Lyon



C’est une première mondiale. Elle s’est déroulée au Centre Hospitalier Lyon-Sud (CHLS) le 30 Août dernier. Le Professeur Philippe Paparel, chirurgien urologue, et le Professeur François Golfier, chirurgien gynécologue, ont procédé à l’ablation d’un rein par le vagin chez une patiente présentant une obésité morbide (117 kg pour 1,60 m).. Son rein était détruit par des épisodes infectieux chroniques.

Si les médecins ont procédé de la sorte c’est parce que les patients présentant une obésité majeure ont un risque élevé de complications médicales (risque de thrombose veineuse, infarctus du myocarde, problèmes respiratoires …) et chirurgicales. La voie vaginale est une solution qui permet de diminuer au maximum les douleurs et les risques de complications puisque les incisions sont de très petite taille.

Pour les deux professeurs cette chirurgie mini invasive est une technique d’avenir car, au-delà d’un risque infectieux plus faible, elle comporte de nombreux avantages : douleurs post-opératoires quasi nulles, cicatrices cutanées abdominales de très petites tailles, aucune incidence de la vie sexuelle.