Effet protecteur de la vitamine D face au cancer du sein



cancerdusein« Effet protecteur de la vitamine D face au cancer du sein » par le Docteur Erard de Hemricourt. Selon une étude menée en France par le Professeur Françoise Clavel-Chapelon et publiée dans la revue Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention cette semaine (Pierre Engel et al, Serum 25(OH)-vitamin D and risk of breast cancer : a nested case-control study from the E3N cohort. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev ; 19(9) ; 2341-50), un taux sanguin élevé de vitamine D aurait un effet protecteur face au cancer du sein chez la femme.

L’équipe du Prof. Clavel-Chapelon (Inserm- U1018, Institut Gustave Roussy) a analysé au sein d’une cohorte ciblée (enquête épidémiologique E3N) les résultats des prises de sang obtenus chez des femmes d’âge différent afin d’analyser la relation pouvant exister entre le taux de 25-hydroxyvitamine D et le risque de cancer du sein et cela en fonction de la présence ou non de ménopause.

Et d’après cet article, il apparaît que le risque de voir apparaître une tumeur mammaire est inversement corrélé au taux sanguin de vitamine D. Autrement dit, plus on a de vitamine D active dans l’organisme, moins on présente de risque de développer un cancer du sein. Cette constatation vaut pour les femmes jeunes en préménopause comme pour les femmes plus âgées en post-ménopause.

Or lorsque l’on sait que la vaste majorité de la population de la plupart des pays reste continuellement carencée en vitamine D et que cette carence s’est particulièrement aggravée depuis une vingtaine d’années, il ne faut pas chercher trop loin pour expliquer, en partie, l’augmentation du nombre de cancers et en particuliers ceux du sein.

Il serait intéressant de procéder à des études prospectives afin d’évaluer l’efficacité à long terme d’une supplémentation efficace en vitamine D non seulement sur le risque de développer un cancer mais également sur la survenue des autres maladies chroniques (en particulier cardio-vasculaires).

Articles pouvant vous intéresser rédigés par les médecins de l’équipe de News Santé

Détection précoce de certains cancers par la respiration par le Docteur Erard de Hemricourt
La salive comme test de dépistage du cancer par le Docteur Erard de Hemricourt
Echographie du sein en mode ductal : dépistage idéal des petits cancers (1-5 mm) par le Docteur Gilles Kern
Dépistage du cancer : en fait-on trop ? par le Docteur Erard de Hemricourt

Docteur Erard de Hemricourt pour News Santé ©2010