Et si les mutuelles remboursaient autrement… ?



Aujourd’hui les complémentaires santé remboursent les médicaments en fonction du barème de la Sécurité sociale. Oui mais selon le Parisien/Aujourd’hui en France cela pourrait bientôt changer.

Ainsi le docteur Jean-Martin Cohen-Solal, directeur général de la Mutualité française, indique au quotidien que les mutuelles aimeraient dans un avenir proche pouvoir rembourser les médicaments « en fonction de leur efficacité ».

Il faut dire que la Mutualité Française vient d’être autorisée par la CNIL à prendre connaissance des travaux de la Haute Autorité de Santé sur le « service médical rendu » des médicaments.

Ainsi les médicaments dont le « service médical rendu » est jugé insuffisant ou faible pourraient à terme ne plus être remboursés.

A ce jour et selon le barème de la Sécurité Sociale il existe 4 taux de remboursement : 100% pour les médicaments considérés comme irremplaçables et particulièrement coûteux (vignette blanche barrée) ; 65% pour les produits dont le service médical rendu est jugé majeur ou important (vignette blanche) ; 35% pour les médicaments dont le service médical rendu est jugé modéré (vignette bleue) et enfin 15% pour les autres médicaments (vignette orange). Pour ces derniers le service médical rendu est souvent jugé insuffisant ou faible par la HAS.

Ce système de remboursement des médicaments en fonction de leur efficacité fait déjà grincer des dents. Ainsi au Parisien Christian Saout, du Collectif interassociatif sur la santé., met en garde contre des couvertures maladies à plusieurs vitesses.