Allergies : dernière semaine de répit



Encore quelques jours de répit pour les allergiques. Selon le dernier bulletin allergo-pollinique du Réseau National de Surveillance Aérobiologique rien à signaler cette semaine si ce n’est l’arrivée programmée des pollens d’ambroisie.

Comme prévu les épis floraux mâles commencent à se former et les premiers grains de pollens apparaitront la semaine prochaine. Le vrai risque allergique lié aux pollens d’ambroisie ne débutera donc qu’à partir du 16-17 Août.

D’ici là c’est le calme plat… On ne va pas s’en plaindre.

L’occasion pour le Réseau de rappeler aux agriculteurs, conseils généraux et autres responsables de chantier que cette semaine doit être celle des opérations d’arrachage, de tonte etc… afin d’éliminer un maximum de plants.

L’allergie au pollen d’ambroisie concerne 10% des Français, un pollen particulièrement allergisant qui provoque chez les sujets sensibles : rhinite, écoulement nasal, conjonctivite, symptômes respiratoires de gravité variable (trachéite, toux, asthme parfois sévère), mais aussi parfois de l’urticaire ou de l’eczéma. Les symptômes sont d’autant plus prononcés que le taux de pollen dans l’air est élevé.

Le meilleur moyen de prévenir ces allergies est la destruction des plants avant qu’ils ne fleurissent. Elle s’effectue généralement en Juillet par arrachage, fauchage, tonte, désherbage…

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance Aérobiologique – Ambroisie.info – Ministère de la Santé