Varicelle : l’activité reste modérée à forte



La varicelle persiste et signe cette semaine encore en France Métropolitaine selon le dernier bulletin des médecins du réseau Sentinelles. L’activité est jugée modérée à forte en Métropole avec une incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale estimée la semaine dernière à 33 cas pour 100 000 habitants (entre le 26 avril et le 2 mai).

C’est en Limousin (437 cas pour 100 000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (94), Bretagne (57), Ile-de-France (53), Languedoc-Roussillon (46), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (46) et Rhône-Alpes (41) que l’activité est la plus forte. L’activité est plus modérée en Centre (32 cas pour 100 000 habitants), Franche-Comté (32), Pays-de-la-Loire (30) et Midi-Pyrénées (20).

Cela fait plusieurs semaines que les médecins du réseau Sentinelles constate une recrudescence du nombre de cas de varicelle en France.

Rappelons pour l’occasion que la varicelle est maladie virale très contagieuse qui touche principalement les enfants. Même si elle est généralement bénigne, elle peut parfois entraîner des complications en particulier lorsqu’elle survient à l’âge adulte. Dans la plupart des cas il s’agit de complications d’ordre respiratoire. la varicelle peut également se révéler redoutable chez les femmes enceintes et entraîner un risque pour l’embryon ou le foetus.

Si la vaccination n’est pas recommandée de façon systématique, elle reste préconisée pour des personnes en contact avec des sujets immunodéprimés et chez certains professionnels de santé.

Laisser un commentaire