Lutte contre le sida, Bachelot interpellée



Alors que la Cour des Comptes et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme soulignent l’importance d’accroître les moyens indispensables à la lutte contre la maladie, les associations s’inquiètent du transfert des compétences des groupements régionaux de santé publique (GRSP) vers les agences régionales de santé (ARS) nouvellement créées.

En effet selon AIDES ce transfert devrait avoir pour conséquence une diminution des crédits affectés aux associations de lutte contre la maladie. Jusqu’à 47% dans certaines régions précise AIDES sur son site internet, une situation qui inquiète Marie-George BUFFET, Présidente du groupe d’étude sur le sida à l’Assemblée nationale. C’est pourquoi elle a décidé d’interpeller la Ministre par un courrier en date du 31 mars .

Par ce courrier, Marie-George BUFFET rappelle le rôle décisif joué par les associations de lutte contre le sida tant en matière d’accompagnement des personnes séropositives et de leur familles qu’en matière de prévention. Une diminution des crédits « empêcherait ces associations d’assurer correctement leur mission notamment en direction des publics gays et migrants et fragiliserait l’ensemble de la politique de lutte contre le VIH/Sida » écrit la Présidente du groupe d’étude sur le sida de l’Assemblée nationale.

C’est pourquoi elle demande à Roselyne Bachelot-Narquin de communiquer les montants alloués à la lutte contre le sida dans chaque région et de faire part des mesures qu’elle entend prendre pour garantir aux associations de lutte contre le VIH/Sida des moyens plus stables et plus importants.

Et puisque nous évoquons le sida, rappelons que le Sidaction continue jusqu’au 11 avril !! N’oubliez pas de faire un don. Les chercheurs, les malades ont plus que jamais besoin de vous. Pour faire un don, plusieurs solutions s’offent à vous.

  • Par téléphone tout d’abord. En composant le 110 un numéro d’appel gratuit qui sera ouvert jusqu’au 11 Avril prochain
  • Par SMS en envoyan « Don » au 33 000. Là encore vous pourrez faire vos dons jusqu’au 11 avril
  • Par internet bien sûr en vous connectant sur le site www.sidaction.org. A noter que les dons en ligne par carte bancaire permettent réalise une économie de 1,5 € par rapport à un autre type de don
  • Par Iphone en téléchargeant gratuitement l’application « Sidaction »
  • Par courrier en envoyant votre chèque à Sidaction 228, rue du Faubourg Saint Martin 75010 Paris

Laisser un commentaire