Un moustique génétiquement modifié pour lutter contre le paludisme



Et si le moustique vecteur du paludisme devenait vaccinateur contre la maladie ? Des chercheurs japonais de l’Université médicale de Jichi ont en effet constaté, après avoir modifié génétiquement le moustique, qu’il pouvait diffuser un vaccin naturel en piquant une souris.

Pour cela les chercheurs ont introduit un gène chez le moustique pour que sa salive contienne la molécule SP15, une protéine qui permet d’immuniser contre la leishmaniose. Ils ont ensuite constaté que les souris piquées par ce moustique génétiquement modifié avaient développé des anticorps contre la maladie.

Pour le professeur Shigeto Yoshida qui a dirige cette équipe de chercheurs, il faudra toutefois attendre au moins 10 ans avant d’espérer la mise au point d’un vaccin, un vaccin naturel, non douloureux et gratuit mais qui pose un problème éthique évident.

Laisser un commentaire