Transsexualité, la « dépsychiatrisation »… et ensuite ?



La semaine dernière nous nous faisions l’écho de la parution au Journal Officiel d’un décret de déclassification de la transsexualité de la catégorie « affections psychiatriques de longue durée ». La France devenait ainsi le premier pays au monde à ne plus considérer le transsexualisme comme une pathologie mentale. Oui mais quelle sera la suite se demandent aujourd’hui les différentes associations gay, bi et trans

Si elles se sont félicitées de ce tournant dans l’histoire Trans qui était une revendication forte depuis plusieurs années, elles affirment aussi qu’elles resteront vigilantes quant aux effets possibles de cette « dépsychiatrisation ». Ainsi dans un communiqué commun publié lundi les associations Inter-LGBT, Inter Trans’, ORTrans, Outrans et ACTHE disent s’inquièter des conséquences non négligeables que pourrait avoir cette « dépsychiatrisation » sur la prise en charge du parcours trans.

L’admission dans les affections longues durées hors listes étant décidée au cas par cas, les associations ont exprimé leur inquiétude « quant au fait que la disparition complète de la rubrique ’Troubles précoces de l’identité de genre’ ne produise des aléas dans la prise en charge et que celle-ci ne soit pas garantie ».

Lundi Roselyne Bachelot-Narquin rencontrait ces associations et s’est montrée plutôt rassurante sur le sujet. La Ministre a indiqué qu’une lettre « indiquant que les demandes d’ALD établies au motif du transsexualisme ou trouble de l’identité de genre devaient être traitées via l’ALD 31, avec pour seuls critères d’accès la durée et le coût (cumulé) des soins » était partie du Ministère.

N’ayant pu prendre connaissance de cette lettre les associations attendent une officialisation de la position du ministère via un communiqué ou une note officielle. Communiqué commun ACTHE, InterTrans’, ORTrans et Inter-LGBT

Un commentaire

  • Bonjour,

    Vous voulez aller un peu plus loin pour comprendre ce qu’est la TRANSIDENTITE ?

    Journaliste et transsexuelle, j’ai créé un portail consacré à la TRANSIDENTITE (appelée improprement transsexualité) pour faire face à l’incompréhension, voire pire aux discriminations que nous subissons quotidiennement :

    http://caphi.over-blog.fr

    « Différences » est aujourd’hui le portail de REFERENCE FRANCOPHONE sur la TRANSIDENTITE.

    Merci de votre attention
    caphi

Laisser un commentaire