Attention aux intoxications par le monoxyde de carbone



DSC00461Il fait froid très froid même aujourd’hui encore… Les chauffages risquent donc de tourner à plein régime. D’où la nécessité pour les autorités sanitaires de mettre en garde et d’appeler chacun d’entre-nous à la plus grande vigilance quant à l’utilisation d’appareils de chauffage d’appoint et des groupes électrogènes lors des rassemblements de personnes (rassemblements familiaux, manifestations culturelles, …).

Il faut savoir en effet que chaque année en France 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Parmi elles 100 en décèdent et 1000 doivent être hospitalisées… Ces accidents peuvent laisser des séquelles à vie.

Il était donc nécessaire avec l’arrivée de cette vague de froid de rappeler quelques recommandations d’autant que le monoxyde de carbone est un gaz incolore et inodore. Il est donc indétectable par l’homme ce qui le rend d’autant plus dangereux.

Les consignes de la Direction Générale de la Santé à ce sujet doivent être impérativement respectées pour éviter le risque d’intoxication mortelle.

  • Il ne faut jamais installer un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : il doit impérativement être placé à l’extérieur des bâtiments;
  • Il ne faut jamais laisser fonctionner de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.
  • Il ne faut jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid.
  • Il faut toujours aérer quotidiennement votre habitation, même par temps froid.

Une intoxication par le monoxyde de carbone se traduit généralement par des maux de tête, des nausées, une confusion mentale, de la fatigue. Ces signes peuvent ne pas se manifester immédiatement. Une intoxication aiguë se manifeste par des vertiges, une perte de connaissance, une impotence musculaire, voire un coma et le décès. Sa prise en charge doit donc être rapide et justifie une hospitalisation spécialisée.

Laisser un commentaire