Grippe A/H1N1, débloquer les centres de vaccination



rougeolevaccin« Grippe A/H1N1, débloquer les centres de vaccination » par le Docteur Jacques BERNARD, Médecin de campagne. Après le temps de la méfiance (bien compréhensible), puis celui de l’observation les Français, au terme d’une campagne dégoulinant de commencent à se ruer sur les centres de vaccination.

C’est ainsi qu’à côté de gymnases quasi-vides, on constate ailleurs des embouteillages monstres avec des temps d’attente indécents. Or il semble que les bouchons se fassent au niveau du questionnaire que les médecins réquisitionnés (pas toujours de leur plein gré !) demandent de remplir aux candidats à la vaccination dans des conditions de confidentialité pour le moins bafouées et pour des gens qu’ils n’ont jamais vus.

Pendant que fait rage une bataille minable sur l’intérêt d’une vaccination en cabinet médical (intérêt toutefois qui semble évident et bien plus efficace), ne serait-il pas plus simple et plus rassurant pour les candidats de laisser les médecins libéraux là ou ils sont le plus efficients, là ou l’on en a vraiment besoin, c’est-à -dire dans leur cabinet ; et de leur demander tout bonnement de remplir ces fameux questionnaires pour leurs patients, ceux qu’ils connaissent bien, et qui ne demanderaient que quelques instants en un endroit sécurisé. Muni de ce fameux sésame, ils perdraient beaucoup moins de temps à se faire simplement piquer. Deuxième avantage, on rétablirait un pont entre le cabinet du médecin dit traitant et le centre de vaccination.

Voilà une proposition qui pourrait véritablement booster la vaccination et la rendre plus humanisée. Trop simple sans doute pour Madame la Ministre qui ne comprend pas grand-chose à la Santé comme pour ses conseillers Messieurs les Énarques et grands patrons qui n’ont jamais fichu les pieds dans un cabinet. Ils ne savent rien ou si peu de la médecine générale et des médecins généralistes, qu’au-delà des discours ils méprisent profondément.

Quant à l’intérêt financier, dénoncé par un grand chef syndicaliste borné, allez ton papier, on te le fait gratis ! Et puis ou a-t-il été pêcher qu’une consultation + une vaccination cela faisait 22 + 8 soit 30 € alors que la plupart du temps les malades viennent se faire vacciner à l’occasion d’un renouvellement d’ordonnance et que le tarif (pour ne point parler d’honoraire) reste à 22 €.

On pourrait tout au plus penser que beaucoup de médecins sont réticents vis-À -vis de ce vaccin qui vient À la fois trop tôt et trop tard. Trop tôt pour son peu de recul, trop tard par rapport À l’épidémie qui a bien démarré sans qu’on sache bien d’ailleurs quelle est la part des différents virus : grippe A, grippe saisonnière et autres rhinovirus. Et beaucoup de candidats à ce vaccin auront déjà subi les affres de la maladie.

Réticents peut-être, mais en aucun cas ils ne pourront refuser de remplir ce formulaire pour leurs patients. Car ce qui compte avant tout, pour nous, c’est eux. CHACUN D’EUX ! Docteur Jacques BERNARD, Médecin de campagne.

Laisser un commentaire