Grippe A : surdose de vaccin pour 5 enfants



vaccinEn pleine campagne de vaccination contre le virus H1N1, l’erreur d’une infirmière de Brest fait la une de l’actu santé de ce mercredi 2 décembre 2009. Selon le Télégramme de Brest, 5 enfants ont en effet reçu par erreur 4 doses de vaccin au lieu d’une. Une erreur « isolée » et qui n’aura heureusement aucune conséquence pour les enfants concernés. Aucun effet indésirable n’a en effet été recensé chez ces enfants qui restent toutefois placés sous surveillance.

A l’origine de cette erreur, le conditionnement multidose du vaccin, l’infirmière ayant administré 1 millilitre de vaccin Panenza sans adjuvant, au lieu des 0,25ml recommandés (jusqu’à l’âge de 3ans).

Interrogée par le quotidien, une maman remet en cause la méthodologie employée mais pas le vaccin « si mon médecin généraliste avait pu faire cette vaccination, il n’y aurait pas eu ce problème» a t-elle expliqué au quotidien. Une phrase qui relance forcément la polémique sur la vaccination par les médecins généralistes toujours « exclus » de cette campagne.

De son côté la Ddass a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un problème d’organisation mais d’une erreur « isolée » de manipulation de la part d’une infirmière expérimentée.

Un commentaire

  • Je comprends l’inquétude de cette maman mais sa réponse n’est pas correcte par rapport à la profession d’infirmière.
    Les infirmières sont capables de vacciner correctement avec les bonnes doses. Dans les hôpitaux c’est souvent les infirmières qui apprennent aux étudiants en médecine comment « piquer ». Les infirmières a domicile font plus d’une trentaine d’injections par jour.
    Ce qu’il faut mettre en cause,c’est le conditionnement des doses. Cette erreur aurait pu être fait aussi par un autre professionnel de santé.

Laisser un commentaire