Grippe A : Bachelot n’a pas de vaccins à donner aux généralistes



bachelotCe week-end nous nous faisions l’écho de la demande du syndicat de médecins généralistes MG France qui, dans un communiqué de presse, réclamait une partie des vaccins monodoses livrés il y a quelques jours à l’EPRUS (établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires).

Objectif pour le syndicat permettre aux médecins qui le souhaitent de pouvoir vacciner dans leurs cabinets, en complément du travail effectué en centre de vaccination dédié. Depuis plusieurs semaines déjà les médecins généralistes réclament en effet le droit de pouvoir participer activement à cette campagne de vaccination.

MG France réclame notamment pour les médecins qui le souhaitent un accès aux vaccins pour leurs patients les plus à risques et pour les personnes isolées (plus d’un million) qu’ils sont souvent les seuls à voir et qui ne peuvent se déplacer.

La réponse de Roselyne Bachelot Narquin ne s’est pas faite attendre. Pas question de donner des vaccins aux généralistes a t-elle indiqué ce matin sur RMC précisant que contrairement aux affirmations de MG France il n’y avait pas 3 millions de doses (conditionnés sous forme de monodoses) mais seulement 750.000 vaccins dont 250 000 sans adjuvant.

Extraits choisis : « Ces vaccins j’en ai besoin parce qu’en France, il y des gens qui ne vont ni dans les centre de vaccination, ni dans les cabinets médicaux (…) avec ces vaccins je vaccine les sans-domicile-fixe, je donne les doses unitaires aux équipes de maraude qui vont vacciner les plus fragiles d’entre nou (…) Je n’ai pas de dose unitaires à mettre dans les cabinet des généralistes ».

Roselyne Bachelot Narquin s’est toujours montrée opposée à la vaccination contre le virus H1N1 par les généralistes contrairement au choix d’autres pays comme la Belgique où les généralistes participent pleinement à la campagne.

Laisser un commentaire