Grippe A/H1N1 : 36 allergies graves au Canada



vaccinThomas Abraham, porte-parole de l’OMS, a indiqué hier à un correspondant de l’AFP qu’un nombre inhabituel de réactions allergiques « graves » au vaccin contre le virus H1N1 (du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline) avaient été recensés au Canada, information confirmée quelques heures plus tard par le ministère de la Santé canadien qui a fait état de 36 réactions graves aux vaccins anti-H1N1 parmi les 6,6 millions de personnes vaccinées.

« Ce lot a provoqué un pourcentage « un peu plus élevé » que les 1/100.000 réactions fortes admises pour de tels produits, comme un choc anaphylactique, une réaction allergique portant sur le coeur ou les poumons, et qui peut être fatale dans certains cas »  a t-il notamment déclaré.

S’agit-il de réactions allergiques isolées ?  Difficile de le dire pour l’instant. Toutefois par mesure de précaution le laboratoire a demandé au personnel médical concerné de ne pas utiliser le lot concerné , soit près de 172 000 doses.

Pour l’instant, et dans l’attente des résultats de l’enquête ouverte à ce sujet, l’administration des doses de vaccin issues de ce lot est suspendue.

Pour aurant ces cas ne remettent pas  en cause les recommandations de l’OMS en terme de vaccination contre le virus H1N1. L’organisation rappelait  il y a quelques jours à peine que toutes les données recueillies jusqu’ici indiquaient que les vaccins contre la grippe pandémique présentaient un excellent profil d’innocuité analogue à celui des vaccins contre la grippe saisonnière, utilisés depuis plus de 60 ans. L’OMS continue encore et toujours de préconiser une vaccination massive des populations, seul moyen de lutter contre le virus.

Articles sur le même sujet :

Laisser un commentaire