Le téléthon parasite t-il la générosité des Français ?



affiche-telethon2009A quelques jours seulement du 23eme Téléthon qui se déroulera cette année les 4  et 5 décembre, l’homme d’affaires français Pierre Bergé, également à la tête du Sidaction, a vivement critiqué le Téléthon et ses organisateurs hier sur l’antenne de France Info.

Invité de « Parlons Net »  il a notamment déclaré « Le Téléthon parasite la générosité des Français d’une manière populiste, en montrant des enfants myopathes, en exhibant le malheur des enfants. Je trouve ça absolument inadmissible » accusant même les organisateurs d’avoir trop d’argent et de s’en servir pour acheter des immeubles « 100 millions d’euros pour le Téléthon ne sert à rien (…) d’autant que les organisateurs du téléthon, ont trop d’argent et achètent des immeubles »

Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’AFM, n’a pas tardé à réagir. Aujourd’hui sur France Info elle s’est dite choquée et outrée par la violence de ces attaques, des attaques infondées puisqu’elle certifie que l’AFM n’a jamais fait aucun placement immobilier.

Si de l’argent a bien été employé dans de la construction et dans du bâtiment « c’était « forcément toujours en lien avec nos missions sociales, guérir et aider » a t-elle notamment déclaré.

Rappelons quand même que grâce aux dons et à la générosité des Français, le Téléthon a permis de faire avancer la recherche et parfois de manière spectaculaire. Aujourd’hui 30 premières maladies sont aux portes du médicament (maladies neuromusculaires ou neurologiques, maladies du sang, de la vision, de la peau, du système immunitaire), des enfants ont retrouvé une « vie normale » grâce à la thérapie génique…

A cela s’ajoutent des résultats très encouragants en terme de recherche ou de traitement. Dernier exemple en date, la première reconstitution d’un épiderme humain à partir de cellules souches embryonnaires humaines.

Il y a quelques semaines, grâce aux dons du Téléthon, des équipes de recherche françaises associant l’Inserm, l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris et l’Université Paris-Descartes indiquaient avoir réussi, grâce à un nouveau vecteur de thérapie génique, à sauver deux enfants atteints d’une maladie cérébrale mortelle, l’adrénoleucodystrophie (ALD).

Plus que jamais donc, il est important de faire un don et d’aider l’AFM et les chercheurs qui n’ont qu’un objectif et un seul : guérir les enfants. Pour information le parrain de cette 23eme édition du Téléthon est l’acteur français Daniel Auteuil. Le thème de cette année « Tous plus forts que tout ! ».

Pour donner et aider la recherche, n’oubliez pas le 36 37 ou www.telethon.fr

Laisser un commentaire