Grippe, ça progresse moins vite que prévu



grippeclinique0710On parle beaucoup de l’épidémie de grippe clinique qui sévit aujourd’hui en France certains n’hésitant pas à faire carrément dans la psychose. Et pourtant dans les faits l’épidémie progresse moins vite que prévu.

Son intensité est jugée modérée mais reste stable cette semaine encore selon les dernières statistiques fournies par les médecins du réseau Sentinelles.

Le dernier bulletin épidémiologique fait état de 217 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière en France Métropolitaine, un chiffre qui se situe au dessus du seuil épidémique (102 cas pour 100 000 habitants). Toutefois l’incidence reste stable depuis 4  semaines maintenant.

Au niveau régional, 17 régions avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière avec des incidences  plus élevées selon les régions. C’est notamment le cas en  Champagne-Ardenne (539 cas pour 100 000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (415), Poitou-Charentes (340), Rhône-Alpes (329), Basse-Normandie (232) et Provence-Alpes-Côte-d’Azur (226).

L’excès de cas rapportés la semaine dernière, dans l’actuel contexte de grippe A/H1N1, et comparativement aux mêmes semaines des années passées, a été estimé à 116 000 cas environ.

Attention ces chiffres doivent être interprétés en tenant compte du contexte de forte médiatisation, qui peut être à l’origine d’un excès de consultations chez des personnes qui n’auraient pas consulté en « temps normal »

Source des informations : communiqué Sentiweb.org

Laisser un commentaire